Press "Enter" to skip to content

Le Mbongo Tchobi Camerounais

Le mbongo tchobi est un plat camerounais typique des peuples du littoral

     Ingrédients :

  •     1 ½ Kg de poisson : maquereau, bar, machoiron, silure,  ou viande
  •     2 oignons moyens
  •     10 graines de djansan
  •     6 grosses tomates pas très mûres
  •     1 louche d’huile (raffinée ou de palme ou un peu des deux)
  •     1 gousse d’ail
  •     6 gousses de bongo et 3 de « tchobi »
  •     2 rondelles
  •     1 pèbè
  •     poivre
  •     L’herbe de senteur
  •     sel
  •     cube

      Préparation

Nettoyez votre poisson, découpez le en tronçon de 4 à 5cm et le saler ou faire cuire votre viande.
Brûler les gousses de mbongo et de « tchobi » et les écraser avec rondelles, pèbè, poivre et djansan. Ecraser tomate, oignons, ail et les mettre en attente.

Mettre de l’huile dans la marmitte et faire revenir vos oignons hachés. Y rajouter la purée de tomate/ail/oignon, votre poisson ou viande, de l’eau (ou jus de viande) à hauteur du poisson et laisser mijoter un peu, tout en remuant. Mettre les épices de mbongo écrasés, du cube (et/ou du sel), l’herbe de senteur, couvrir et cuire à feu doux 30 min environ (verser au choix un peu d’huile de palme à la fin). Vérifier l’onctuosité de la sauce. Diluer avec un peu d’eau si elle est trop épaisse. Servir très chaud.

Accompagnement : manioc, plantain, macabo, igname,  riz ou pommes de terre

      Le regard de la diététique

Le mbongo est un mets très prisé qui a conquis tout le Cameroun. Il est facile à cuisiner et ses divers aromes flattent le palais. Ses particularités sont entre autres la préparation avec du poisson surtout de mer (maquereau, machoiron,…) qui sont riches en oméga-3, en iode en plus du fait que la dégradation de la chair de poisson dans l’organisme génère moins de déchets que la viande donc réduit la charge de travail pour nos reins. De plus, la sauce mbongo est faite essentiellement d’épices (mbongo, tchobi, poivre, pèbè, rondelles,…) qui sont très riches en substances naturelles à activité anti-oxydante. Ce plat est donc tout indiqué pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, néphropathies ou pour tout autre sujet dans le cadre d’une alimentation plus saine. Attention quand même à la quantité d’huile !!

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 12 =