Charles Atangana
Charles Atangana

Né vers 1883 à Ongola (le Yaoundé actuel) et mort le 1er septembre 1943 à Mvolyé, Charles Atangana, est le dernier grand chef des Ewondos du Cameroun. Il est une personnalité controversée du Cameroun.

Ses études primaires commencent en 1897 à l’ école allemande de Kribi tenue par les frères pallotins et dirigée par père Schwab .C’est à Kribi que Charles Atangana est baptisé .Après deux ans études , il es recruté comme maitre d’hôtel à Kribi, mais quittera cette ville en août 1900 pour Victoria .A Victoria , il intègre l’administration coloniale .Il s’initie ensuite au travail d’infirmier auprès du Dr Hoff .Puis il travaille à Buea , alors capital du Cameroun allemand , comme infirmier interprète et aide dactylographe . En 1901, il épouse Marie Biloa.

En 1902 , il rentre à Yaoundé , où il assume les fonctions d’écrivain interprète .Par la suite , il occupe plusieurs postes de responsabilité : Chef de poste à interprète , Président du tribunal d’arbitrage , Président du tribunal Indigène dès 1911 , et Commissaire du gouvernement pour le recouvrement d’impôts et le recrutement de la main-d’œuvre en soldats dans tout le ressort du grand cercle de Yaoundé .Il renseigne les Allemands et mène les pourparlers avec les chefs traditionnels, collaborant ainsi, pour certains, avec les troupes coloniales, évitant, pour d’autres, des massacres supplémentaires entre des forces inégales.

Il participe à la fondation de postes militaires qui deviennent ensuite des villes dans la partie orientale du Cameroun, notamment Bafia, Abong-Mbang, Yokadouma, Mouloudou , puis dans la partie septentrionale : Yoko, Berberati, Meiganga, Ngaoundere, Garoua, Maroua, etc. De 1912 à 1913 , il se rend en Allemagne , où il dispense les cours d’ewondo à l’Université de Hambourg . C’est lors de ce voyage que Charles Atangana écrit un recueil d’histoire , de contes et de proverbes beti intitulé le jaunde -texte.

Le 25 mars 1914 , il devient chef Supérieur des Ewondo et des Bene.Mais suite à la défaite des Allemands pendant la première guerre mondiale , il part en exil à Bata en guinée espagnole( Guinée Équatoriale ) en compagnie du Gouverneur Ebermayer . A la fin de la guerre en 1919 ,Charles Atangana se rend à Madrid en Espagne afin de négocier son retour au Cameroun .le 9 décembre 1919 , alors à Madrid , il adresse une lettre au Ministère français des colonies promettant sa fidélité et ses services aux autorités française .Au départ , ces dernières s’opposaient au retour de Charles Atangana au Cameroun.

Mais plusieurs interventions auprès des autorités française , il est enfin autorisé à rentrer au bercail .Ainsi , le 28 novembre 1920 , il arrive à Douala où les autorités françaises le placent en résidence surveillée à Dschang dès le 1er décembre 1920 .Et en décembre 1921 , il est autorisé à rentrer à Yaoundé .Ainsi ,par arrêt du 1er janvier 1922 du gouverneur Carde , Charles Atangana Ntsama est réinstallé dans ses fonctions de chef Supérieur des Ewondo et Bene .

Il a également eu l’honneur de conduire la délégation Camerounaise à la conférence Impériale à Paris en 1935 .Il est décédé le 1er septembre 1943 à Mvolyé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here