krepin diatta
Partager cet article

Le sénégalais Krepin Diatta, Homme du match et buteur pour sa 1ere CAN, vient de terminer la construction d’un bloc opératoire à l’hôpital régional de Ziguinchor (dans le sud du Sénégal). Ce garçon mérite le respect de tous ceux qui se moquent de son physique !

Il y a des administrateurs de pages africaines qui s’amusent à dénigrer un frère africain juste à cause de son physique. C’est juste dommage qu’on en arrive là entre africains. Pays riches ou pays pauvres du continent nous sommes tous dans la même merde. Nous subissons tous le pillage de nos ressources, le clientélisme politique, le népotisme, la corruption, les inégalités sociales, la paupérisation etc.

Tant de maux que nous partageons tous en Afrique ce qui pourrait nous permettre d’y remédier c’est d’être tous unis autant que nous sommes. Certaines personnes peuvent se suicider à cause de certaines invectives. Ce jeune joueur sénégalais, Krepin Diatta, n’a rien à envier à toutes ces personnes qui l’insultent juste parce que le seigneur l’a créé ainsi. Ce jeune homme vit ses rêves, il est bien payé, s’occupe de sa famille et représente son pays. Ceux qui sont entrain de se moquer n’ont même pas représenté leur quartier dans aucune activité.

Les réseaux sont créés pour partager des connaissances, échanger, se retrouver, s’enrichir intellectuellement, s’élever. En Afrique nous sommes les seuls à en faire un usage qui se trouve aux antipodes de l’objectif originel de ces réseaux. Quittez toutes les pages qui vous invitent à détester l’autre encore plus celles qui vous incitent à vous moquer de votre frère africain.

Moche, beau, riche, pauvre, grand, petit, devant un raciste vous êtes tous pareil. L’homme noir est l’être le plus ostracisé sur cette planète. Nous devons nous soutenir au lieu de nous détester. Heureusement que tous les ivoiriens ne sont pas comme l’administrateur de cette page. Les ivoiriens sont nobles. Si cette page porte le nom de la capitale ivoirienne, elle ne représente en rien ce beau et fastueux pays des éléphants.

Pape Malick Barros

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here