Burundi, Pierre Nkurunziza
Partager cet article

La mort de l’ancien Président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a été confirmée Mardi 9 juin 2020 dans un communiqué du gouvernement.

Pierre Nkurunziza, hospitalisé depuis samedi dernier après un malaise, est décédé des suites d’un arrêt cardiaque, à l’hôpital du cinquantenaire, selon les autorités.

Un deuil national de 7 jours a aussitôt été décrété au Burundi.

Selon la constitution Burundaise, l’intérim devrait être assuré par le Président de l’Assemblée Nationale, Pascal Nyabenda, lui-même dans un état de santé instable.

La crise cardiaque emporte Pierre Nkurunziza après 15 ans à la présidence du Burundi.

Selon certains sources médicales, l’ancien Président Pierre Nkurunziza aurait été testé positif au nouveau coronavirus Covid-19, pendant que sa femme est hospitalisée au Kénya pour la même raison.

Le « décès inopiné » de l’ancien Président va probablement précipité l’investiture en tant que Président, du général Évariste Ndayishimiye, vainqueur de la récente élection présidentielle.

L’ancien Président Pierre Nkurunziza devait quitter le pouvoir le 20 août prochain