cellou dalein diallo
Partager cet article

Depuis la proclamation des résultats officiels (provisoires) par la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni), des scènes de violences ont éclaté à Conakry et dans d’autres villes de Guinée.

Des violences qui ont conduits à la mort de quelques personnes. Les partisans de l’opposition ont manifesté un peu partout dans le pays. On compte 30 morts selon les sources officielles depuis le début des contestations.

L’opposant Cellou Dalein Diallo qui avait annoncé sa victoire 24H après l’élection présidentielle avec 53% selon ses propres données, est toujours « assigné à résidence » et sa maison gardée par l’armée.

Cellou Dalein a annoncé qu’il va contester cette victoire du Président Guinéen Alpha Condé par tous les moyens même si l’accès aux documents dans leurs bureaux est toujours difficile. Il affirme ainsi déposer des recours en justice, la Cour Constitutionnelle, « sans se faire trop d’illusions ».

Une victoire d’Alpha Condé que le principal opposant en Guinée, Cellou Dalein Diallo qualifie de hold-up électoral et dont dit-il, la rue sera le principal terrain de contestations.

De l’autre côté, les militants du Président sortant réélu Alpha Condé célèbrent leur victoire dans les rues guinéennes.

A l’international, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres a appelé samedi dernier à une “solution pacifique” par le “dialogue” de la crise post-électorale en Guinée. Que le président réélu Alpha Condé et le candidat opposant Cellou Dalein Diallo empêchent “la violence”.