Président Kaboré réélu, l’opposition dénonce des fraudes
Partager cet article

Selon les résultats provisoires, le Président Roch Marc Christian Kaboré du MPP remporte l’élection présidentielle 2020 au Burkina Faso au premier tour avec 57,87% des voix. Il devance Eddie Komboïgo, du CDP qui a obtenu 15,48% et Zéphirin Diabré chef de file de l’opposition, avec 12%.

Le Président Kaboré entend œuvrer pour l’apaisement et la paix au pays des hommes intègres durant ce mandant.

De son côté, l’opposition dénonce des fraudes massives durant cette élection 2020 qui ne sont pas de nature à laisser indifférents les autres partis politiques.

Le Conseil constitutionnel ou le Conseil d’Etat reçoit les recours dans les sept jours à compter de l’annonce des résultats. Par ailleurs, les résultats définitifs sont proclamés dans les quinze jours qui suivent l’expiration du délai imparti pour les recours, par le Conseil constitutionnel ou le Conseil d’État.

Pour le président de la Commission électorale indépendante, Newton Ahmed Barry :

M. Kaboré, Roch Christian Marc, avec 57,87% des suffrages est déclaré élu provisoirement dès le premier tour comme président du Faso.

Dans les faits, selon les chiffres de la Céni, 1 300 bureaux de vote non pas ouverts pour cause d’insécurité liée aux groupes jihadistes. En outre, environ 800 autres bureaux sont fermés. Et donc, seuls 5 893 4000 électeurs se sont exprimés sur 6 490 662.